“Que mon souvenir n’empoisonne aucune des jouissances de ta vie, mais ne laisse pas ces jouissances détruire et mépriser mon souvenir. Sois heureux, sois aimé. Comment ne le serais-tu pas ? Mais garde-moi dans un petit coin secret de ton cœur, et descends-y dans tes jours de tristesse pour y trouver une consolation, ou un encouragement.”

George Sand leaves Alfred de Musset.

They were shortly a couple and mostly in Venice.

Watercolor, ink and pencil

Moleskine notebook paper

16*28 cm

Archive: 200201GPAGENWCO

Paris – Venise